Notre sélection de cafés grands crus torréfiés sur place

café du mois - Salvador Red Bourbon

Le café du mois

Mombacho

Riche et harmonieux, notes d’épices douces et de caramel

Riche et harmonieux, notes d’épices douces et de caramel
Cette prestigieuse région de production de café se situe au Nicaragua au Nord du lac de Malagua, à une altitude variant de 1000 à 1600 mètres. Les plantations les plus renommées du pays se trouvent dans cette région à la nature luxuriante où les caféiers poussent sous ombrage permanent. Les cafés de la sélection MOMBACHO sont issus des meilleures parcelles situées à plus de 1500 m d’altitude et récoltés au stade de maturité optimale afin d’obtenir à la tasse des cafés confidentiels au caractère riche, complexe et fruit

Nos arabicas grandes origines

Café Mélange Maison

Café Mélange Maison 100% arabica
Assemblage unique, 100% arabicas, un subtil mélange de saveurs pour un café très équilibré.

Brésil Bahia

Brésil Bahia - Café d'Oc
Tout en douceur, café sensuel aux notes de ganache.

Colombie Suprémo

colombie suprémo
Onctueux, doux, riche en arômes.

Moka Sidamo

Un merveilleux Moka d’Ethiopie aux tout petits grains.
Doux, suave, aux arômes fleuris, légèrement acidulé. Très peu caféiné.

Saint-Domingue

Saint-Domigue - Café d'Oc
Café de grande qualité, alliant parfaitement corps et arômes.
Saveur délicate et fruitée, typique des Caraïbes.

Mexique Altura Bio

Café Mexique Altura Bio - Café d'Oc
En bouche, l’attaque est dense, le milieu est suave et la finale tout en douceur.

Costa-Rica (Max Havelaar)

Costa-Rica (Max Havelaar) - Café d'Oc
Très grand café qui évolue crescendo avec une complexité aromatique hors norme sur la finale.

Nouvelle-Guinée Sigri

Café Nouvelle-Guinée Sigri - Café d'Oc
Ce café est à la fois sauvage et sans égal.
Cultivé au cœur de la forêt, il donne un café corsé, aux arômes puissants.

Café décaféiné Nicaragua

Café décaféiné Nicaragua
Procédé 100% naturel à la vapeur d'eau.
Ce café est gourmand en bouche et associe légèreté et douceur :
aussi bon qu'un vrai café !
Contrairement à ce qu‘affirme une certaine publicité qui nous montre un acheteur de cafés verts sentir les grains pour les sélectionner, ceux-ci n‘ont à l‘état naturel pas de véritable goût ou d‘odeur. C‘est précisément la torréfaction, qui sous l‘action de la chaleur, va modifier les propriétés physiques et chimiques des grains, et en libérer les arômes.

La méthode de torréfaction traditionnelle consiste à brasser les grains dans un cylindre chauffé, en rotation, qui permet d‘élever progressivement la température aux alentour des 200°. Les grains augmentent de volume tout en perdant à peu près 20% de leur poids. Leur couleur passe progressivement du vert pâle au jaune puis à un brun de plus en plus intense.

Quand le torréfacteur a atteint le degré de torréfaction souhaité (et celui-ci varie d‘une culture à une autre : plus léger dans les pays du nord, plus intense par exemple en Italie...) il faut refroidir rapidement les grains pour en fixer les particularités gustatives.

Alors que la torréfaction traditionnelle dure une vingtaine de minutes, la torréfaction industrielle dure aux environs d‘une dizaine de minutes dans de grandes souffleries automatisées (et encore, les plus récentes arrivent à descendre à quelques minutes ...).

Liens sur le monde du café